3 vidéos du jardin de Philip Forrer dans l’Aude [11], bel exemple de permaculture

Voici deux extraits vidéo d’une visite du jardin extraordinaire de Philip Forrer. Il le conduit selon les principes de la permaculture. Les images et commentaires de cette trouvaille sont l’oeuvre de mon ami Franck Nathié, spécialiste des forêts comestibles.

La première partie

La deuxième partie

Le DVD complet de cette vidéo est en vente sur le site Forets Comestibles.

Je suis curieux de savoir ce que vous inspire cette vidéo. Vous pouvez ajouter votre commentaire en bas de cette page.


Electroculture

Pour aller plus loin sur l’électro-culture, voici un lien vers le site spécialisé dans le domaine de Yannick Van Doorne. Et voici ci-contre un livre sur le sujet.

Mise à jour du 30 mai 2013 avec nouvelle vidéo de Philip Forrer

Voici une nouvelle vidéo d’explication sur le ‘comment’ de ce « jardin du Graal ». La vidéo finie par quelques explications de Philip Forrer sur le ‘pourquoi’ faire son jardin de cette façon.

Pour recevoir les prochaines vidéos, laissez moi votre adresse :

Mon avis (Ajout du 15 juin 2013)

Ce qui me paraît important Philip Forrer utilise du bois mort qu’il va chercher en forêt. Il ne faut pas oublier, je pense les règles de l’agroécologie, la matière organique se décompose à la surface avec des organismes ayant besoin d’oxygène. Mettre des troncs de bois vert en terre n’est peut-être pas du même effet. L’important est certainement dans la quantité de matière organique mise dans et sur le sol ainsi que dans la succession permanente des cultures. Pour nuancer l’effet électroculture, voici un article critique sur le sujet mais venant d’une personne qui est critique de toute façon sur la culture biologique donc à prendre avec des pincettes.

Expérimentation personnelle (Ajout du 29 mai 2014)

Expérimentation personnelle de butte avec la méthode de Philip Forrer Appliquant déjà la permaculture au jardin et dans notre vie en général, j’ai mis en place une butte selon la méthode Philip Forrer entre notre poulailler et notre petite forêt comestible. En voici une photo actuellement.

Photo de mai 2014 d'une butte mise en place en 2012 selon la méthode de Philip Forrer.

Photo de mai 2014 d’une butte mise en place en 2012 selon la méthode de Philip Forrer.

A voir ! Dans son jardin en permaculture, Joseph Chauffrey utilise également une butte batie avec cette méthode de bois mort au fond.

Avez-vous mis en place la culture sur butte dans votre potager ?
Partageons nos expériences…


Passionné de jardinage et par la Permaculture, je pratique ces passions dans mon jardin et dans le jardin partagé de Plougonvelin (29-Finistère). Je souhaite présenter sur ce site des savoir-faire efficaces et des outils utiles. Pour en savoir plus consulter la page 'A propos'.

Publié dans Vidéos permaculture
4 commentaires sur “3 vidéos du jardin de Philip Forrer dans l’Aude [11], bel exemple de permaculture
  1. Laurent dit :

    Pour ceux qui se demandent de quelle nationalité est originaire Philip. Voici un petit message de présentation écrit sur le web par une des ses amie.
    « Aujourd’hui j’ai emmené une amie visiter le jardin de Philip Forrer, un ami hollandais génial qui est installé depuis 26 ans dans l’Aude, Il expérimente en permanence dans son jardin et pratique l’électroculture. Il recherche avant tout la simplicité et a développé une méthode de culture sur buttes… et ses buttes sont remplies de bois mort, il les appelle des lits chauffants.
    Son jardin produit une abondance extraordinaire en quantité et en qualité. C’est une expérience merveilleuse que de l’y suivre et de le regarder s’y mouvoir. Il utilise aussi la sciure de bois et les aiguilles de pin pour en faire de l’humus. Un personnage à rencontrer et à imiter d’urgence ! »

  2. Benoît dit :

    Vivre des expériences et la simplicité, j’ai l’impression qu’il n’y a pas qu’en jardinage que ce soit efficace ! On pourrait par exemple s’en inspirer au niveau éducatif.
    Dans tous les cas, cette vidéo fait rêver ! Je la garde en mémoire et dans mon coeur. Merci

  3. Agnès dit :

    Je profite de cette page pour remercier Philip Forrer. J’ai acheté son DVD et appliqué sa méthode. Je suis littéralement époustouflée par les résultats et par cette simplicité. Cela fait 3 ans que je possède un jardin potager dans le Tarn. Mais le jardin traditionnel n’arrivait pas à me convaincre. Le passage du motoculteur détruisait toute la vie sur son passage et les mauvaises herbes repartaient de plus belle. Y allant seulement le week-end, je ne pouvais pas l’entretenir correctement.
    J’ai donc étudié les lasagnes, les associations de plantes (prise de tête), les rotations (idem), comment amender sa terre (idem), aller chercher du compost dans les déchetteries, la permaculture, le potager en carré, le BRF, les buttes, etc… et finalement le jardin du Graal ! Dans mon coin, le sauvage prime et la matière première ne manque pas. J’ai donc utilisé toutes les ressources que j’avais sous la main et fait une butte en mai 2014 de 3 m par 1,30 m dans une grande serre tunnel, toute seule (j’ai 57 ans). Pas de pins car la forêt était trop loin mais du châtaignier principalement. J’avoue que planter des tomates dans de l’herbe était une drôle d’expérience et les résultats ont été tellement convaincants que nous venons d’en réaliser une autre de 6 m par 1,30 m ! Nous avons récolté sur la petite butte : 50 kilos de tomates pour 7 pieds, je ne sais pas combien de kilos d’aubergines pour 2 pieds (les plantes ont cassé sous le poids et le nombre d’aubergines), 20 courges de butternut de 2,5 kg pour un pied, des courgettes monstrueuses et délicieuses, et tout le reste (melons, concombres, salades, céleri, 2 bettes, 1 chou-fleur, du persil, des œillets d’Inde). Il n’y a pas plus simple, plus satisfaisant que de cultiver sur cette butte que l’on a juste à entretenir et à charger comme on charge son compost. J’ai pris le risque de procéder ainsi et je ne le regrette pas. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Encore merci pour cette simplicité et cette ABONDANCE !

  4. Le Bail dit :

    Bonjour à tous,

    Des vidéos qui donnent envie bien sûr mais je me pose 2 questions:

    1) A quelle fréquence doit-on renouveler les buttes. Il me semble avoir compris tous les 15 ans mais je n’en suis pas sûre.

    2) Se servir de bois mort et vert dans une forêt sans autorisation est-il légal ou soutenable? On enlève de la matière organique à cette forêt, que se passerait-il si tout le monde faisait de même?
    Ne peut-on pas envisager d’utiliser le bois de son propre terrain plutôt?
    C’est l’unique bémol que je vois à cette méthode.

    Je vous remercie par avance pour vos réponses et vos avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

 

Panier

A PLougonvelin [29] et expédition France et Europe (Colissimo)

Laurent Abéguilé
Tel 02 98 49 29 15 ou 06 85 20 84 12
(ou 00 33 2 98 49 29 15
ou 00 33 6 85 20 84 12
depuis l'étranger)

Horaires d'ouverture variables, passez un coup de fil ou envoyez un SMS pour prendre rendez-vous.

> Adresse, plan d'accès, email, tourisme...

Laurent Abéguilé

Recevoir ‘JardiLettre’

Des vidéos inspirantes, des conseils pour le jardin au naturel et l'annonce des nouveaux produits, inscrivez votre adresse électronique pour démarrer l'abonnement GRATUIT.

CADEAU !

Pour vous remercier de votre abonnement, voici le guide pratique 'Mon Jardin Malin'. 28 pages de conseils et astuces en compostage, paillage, et jardinage au naturel. Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez nos 530 abonnés.

Engagements

Livraison neutre en carbone par Colissimo Blog neutre en carbonne